23.11.2017. Cesla Amarelle élue à la vice-présidence de la CSHE

La Conférence suisse des hautes écoles (CSHE), siégeant en Conférence plénière le 23 novembre 2017, a élu Madame la Conseillère d’Etat Cesla Amarelle à sa vice-présidence. La fonction restée vacante après le départ de Madame Anne-Catherine Lyon du gouvernement vaudois est ainsi confiée à une autre conseillère d’Etat de ce canton. Avant son accession au gouvernement vaudois, Madame Cesla Amarelle a été professeure ordinaire à la faculté de droit de l’Université de Neuchâtel. De 2011 à 2017, elle a été députée au Conseil national. Depuis le 1er juillet 2017, elle est à la tête du Département de la formation, de la jeunesse et de la culture du Canton de Vaud. Nous félicitons Madame Amarelle de son élection et lui souhaitons bon succès dans son travail en faveur de la politique suisse des hautes écoles.

© Cesla Amarelle, DFJC VD

23.11.2017. Evaluation du programme CUS «P-2 Information scientifique – accès, traitement et sauvegarde» 2013-2016

L’évaluation du programme P-2 « Information scientifique – accès, traitement et sauvegarde» a pour but d’analyser l’adéquation des structures et des procédures, l’impact de la mise en œuvre et la durabilité des projets. Les auteurs du présent rapport mettent en évidence les forces et les faiblesses du programme et le replacent dans le contexte des contributions liées à des projets et dans celui des défis à relever en matière d’information scientifique. Ils en concluent que le programme P-2 a connu un développement positif durant ces quatre années. Ils recommandent toutefois d’en améliorer l’organisation et le déroulement et de veiller à ce que les futurs défis soient pris au sérieux. Ils formulent cinq recommandations en vue de clarifier la structure du programme, de renforcer l’esprit de collaboration et la communication et de poursuivre le développement de la stratégie en y intégrant la notion de durabilité.

Le Conseil des hautes écoles a pris connaissance du rapport d’évaluation et des recommandations proposées lors de sa séance du 23 novembre 2017. Il a prié swissuniversities de présenter en février 2018 une prise de position sur ces recommandations.